Un autoportrait de la tourmente. Un homme dans la peine. Des noirs et blancs profonds pour des images qui se veulent intimistes et épurées. Une représentation d'un état dépressif, d'une lutte intérieure. L'esthétisation et la mise en scène de la souffrance psychologique dans notre quotidien.